5 raisons de s'enregistrer à l'Ambassade

5 raisons de s’enregistrer à l’Ambassade

Comme toujours, nous avons tous au moins une bonne raison d’avoir choisi l’expatriation (enfin j’espère que vous avez une bonne raison!).

Cela doit-il nécessairement passer par couper les ponts avec notre belle France? Pas forcément. Nous avons tous la possibilité en tant que citoyens français de nous inscrire à l’Ambassade de France. Certains d’entre nous sont encore indécis, c’est pourquoi je vous propose aujourd’hui

 

5 raisons de s’enregistrer à l’Ambassade

 

5 raisons de s'enregistrer à l'Ambassade

 

  • En cas d’urgence

S’il devait y avoir pour une raison ou une autre une urgence quelle qu’elle soit (évacuation, guerre civile, etc…), vous serez prévenus. Il est vrai que notre beau Panama est calme tant politiquement qu’économiquement, mais qui sait ce que l’avenir nous réserve… Beaucoup d’entre nous sont ici car ils ne se sentent plus chez eux en France, mais cela reste notre pays d’origine où nous avons laissé nos racines et nos familles. Soyons heureux au Panama sans pour autant cracher sur la France!

 

  • Faire partie des français établis à l’étranger

Etre recensé en tant que français établi à l’étranger peut faciliter certaines démarches, notamment si vous avez des enfants qui envisagent de poursuivre leurs études ou leur carrière en France. En effet, cela permet de faire recenser nos enfants afin qu’ils fassent partie du système, quel que soit leur futur parcours.

 

  • Voter

Le fait d’être inscrit à l’Ambassade vous permet de glisser votre bulletin de vote dans l’urne. Etant expatriés depuis près d’une décennie, nous n’avons jamais utilisé l’ambassade pour voter et nous restons relativement éloigné de la politique française. Mais quid des expatriés dans le cadre de leur carrière? Ils sont certainement ravis de pouvoir faire entendre leur voix même à l’autre bout du monde.

 

  • Rencontrer d’autres français

Bien qu’il ne soit pas impératif d’être inscrit à l’Ambassade pour rencontrer d’autres français, il faut reconnaitre que cela facilite tout de même le networking. Des évènements sont régulièrement organisés par l’Ambassade et il est parfois bien agréable de pouvoir tenir une conversation dans la langue de Molière!

 

  • Bénéficier de tarifs préférentiels sur les services de chancellerie

Vous le savez certainement, lorsque vous vous expatriez, l’un de vos seuls liens avec votre pays d’origine est votre ambassade. Chaque document officiel à présenter au Panama doit être certifié par l’Ambassade et si vous êtes une famille complète, cela finit par chiffrer… Lorsque vous êtes enregistré auprès de l’ambassade, vous avez des réductions sur vos documents et actes.

 


 

Il n’est pas nécessaire d’être enregistré à l’ambassade. Cela dit, cela ne vous coûte pas grand chose et peut parfois vous aider dans les situations délicates. Pensez-y et faites le bon choix!

A quoi sert un agent résident au Panama?

L’agent résident au Panama

Vous avez créé votre corporation ou votre fondation au Panama et vous avez (en toute logique) signé un contrat d’agent résident avec le cabinet juridique qui s’est occupé de vous. Et vous vous posez naturellement la questions suivante:

 

A quoi sert l’agent résident au Panama?

 

Chaque pays a ses coutumes dans les domaines juridiques et légaux et le Panama n’est pas une exception. Avant de décrire le rôle de l’agent résident, il me semble nécessaire de commencer par définir ce qu’est un agent résident.

Au départ, l’agent résident pouvait être n’importe quel citoyen panaméen (la loi date de 1927) et doit maintenant être assumé par un avocat ou une firme juridique (depuis 1966).

Le rôle de l’agent résident au Panama est d’être l’intermédiaire entre la corporation et les services gouvernementaux du Panama, sans pour autant engager ladite corporation.

Au cours des années passées, la lutte contre le blanchiment d’argent s’est renforcée et les cabinets juridiques ont maintenant l’obligation de remplir des formulaires “KYC”, Know Your Clients. Par cette obligation, l’agent résident vous connait, connait l’objet de votre entreprise, et connait également la provenance de vos fonds.

Cela dit, l’agent résident n’a pas le devoir de faire des rapports sur vos activités. Il doit cependant avoir tout à disposition pour toute requête des services du gouvernement.

Il ne faut pas non plus penser que l’agent résident a un pouvoir de représentation, seuls les actionnaires de l’entité ont ce pouvoir d’engagement.

Dans tous les cas de créations d’entités, l’agent résident est une obligation. C’est également une obligation que cet agent soit un avocat ou associé dans une firme juridique. C’est un service qui coute en général $300/an (selon mes recherches auprès de quelques avocats, à ne pas généraliser).

L’agent résident peut également se charger de faire notarier vos documents, de payer votre franchise annuelle pour la société, et de faire les enregistrements au Registre Public.

 

En somme, l’agent résident:

  • Doit avoir vérifié votre identité et fait des copies de vos passeports
  • Doit remplir un formulaire “KYC”
  • Doit connaitre l’objet de votre activité actuelle
  • Doit connaître vos raisons de créer l’entité pour laquelle il sera agent résident
  • Doit connaitre votre adresse physique ainsi que vos coordonnées téléphoniques et email
  • Doit vous demander une ou plusieurs références bancaires
  • Doit maintenir votre dossier à jour
  • Doit conserver une copie physique de vos documents justificatifs
  • Doit se conformer à toute demande du gouvernement vous concernant
  • Doit maintenir la confidentialité de vos informations.

 

N’hésitez surtout pas à toujours poser des questions à votre avocat. Son rôle est de vous assister et de vous renseigner ou de vous recommander des partenaires à consulter pour toute question hors de sa juridiction.

Nous pouvons vous mettre en rapport avec un cabinet fiable et sérieux, donc n’hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement.

A très bientôt au Panama!

 

Se Faire Payer en Ligne au Panama

Se Faire Payer en Ligne au Panama

Certains d’entre vous sont des “nomades digitaux” et franchement, c’est génial! Ce qui est moins génial en revanche, c’est que Paypal ne fonctionne pas au Panama. Enfin si, cela fonctionne mais on ne peut pas lier de banque, donc pas de cash à retirer…

Du coup, comment peut-on

Se Faire Payer en Ligne au Panama?

C’est un article qui, je l’espère sera voué à évoluer dans le temps avec de nouvelles options.

 

Pour l’instant, voici ce que j’ai trouvé:

 


 

  • Western Union

J’en vois déjà avec les cheveux dressés sur la tête qui veulent s’enfuir et qui se disent “mais comment ose-t-elle nous suggérer une telle arnaque?”

En fait, sachant qu’il n’est pas possible de retirer de l’argent avec Paypal, Western Union se trouve de facto une solution satisfaisante. Cela dit, je ne vous contredirai pas, j’ai, moi aussi, par le passé, eu des aprioris (justifiés d’ailleurs) avec Western Union. Mais cela remonte à au moins 15 ans, à l’époque où nous étions contactés par des “héritiers” de chefs d’état africains qui avaient de l’argent à placer, tout ça via Western Union…

Au Panama, la réception et l’envoi d’argent par Western Union est très répandue et des bureaux Western Union ou Mas Me Dan fleurissent dans tout le pays. De plus, le cash est disponible immédiatement dès que l’expéditeur a validé le paiement.

C’est, à mes yeux, la solution la plus satisfaisante à l’heure actuelle.

Pour plus d’informations sur Western Union, c’est ici.

 


 

  • Le virement bancaire

Cela peut être une solution à envisager. Mais, cela remet en question le terme de “nomade”, à savoir qu’il vous faudra ouvrir un compte bancaire local pour retirer votre argent.

De plus, les durée et coût de transfert sont importants. Il faut compter environ 5 jours pour recevoir l’argent sur le compte bancaire et cela inclut également des frais bancaires au départ et à l’arrivée. Sans oublier que les banques panaméennes utilisent des banques intermédiaires à l’étranger, ce qui, en général, complique grandement la tâche des banquiers français…  Ne perdons pas non plus de vue que, grâce aux Panama papers, les banques françaises sont très pointilleuses lorsqu’il s’agit d’envoyer

de l’argent au Panama…

Enfin bref, à mon avis, le virement bancaire n’est pas alléchant du tout!

 


 

  • Paguelo Facil

Une option que je n’ai pas testée mais qui vaut peut être le coup. Apparemment, cela serait une version panaméenne de Paypal puisqu’elle permet de récupérer ses paiements sur son compte bancaire local. Pour plus d’informations sur Paguelo Facil, suivez ce lien.

 


 

Le Panama est un pays en pleine expansion et je reste persuadée que d’autres alternatives de paiement en ligne seront bientôt disponibles. Je conserve un grand espoir en Paypal! A savoir toutefois que beaucoup de choses peuvent être achetées par Paypal, donc rien ne vous empêche d’accepter les paiements Paypal et de dépenser votre solde. Je l’utilise régulièrement avec Uber par exemple, ou sur AirBnB. Rien ne se perd, tout se transforme!

 

Si vous avez des suggestions ou d’autres options à suggérer, n’hésitez pas à commenter! A très bientôt.

 

L'apostille, KEZAKO

L’apostille, KEZAKO?

Vous voilà dans la phase de rassemblement des papiers qu’il vous faut pour plonger dans votre expatriation au Panama et vous voyez que l’on vous demande une apostille. Et là, vous vous dites, “d’accord mais

L’apostille, KEZAKO?”

La définition basique de l’apostille est: “Convention supprimant l’exigence de la légalisation des actes publics étrangers“… En Français (!), l’apostille authentifie un acte public, c’est à dire qu’elle confirme l’authenticité de la signature, du sceau ou du timbre sur le document. Attention toutefois, l’apostille ne certifie pas le contenu du document en question.

Cette suppression de la légalisation des actes publics étrangers a été signée à La Haye (pour ceux que ça interesse, vous pouvez lire la Convention de La Haye) le 5 octobre 1961 et ratifiée par la France le 22 janvier 1965.


Concrètement, cela se présente de la façon suivante:

 

Quels sont les documents susceptibles d’être apostillés dans le cadre de votre expatriation?

  • Extrait de naissance
  • Extrait de mariage
  • Pièce d’identité (passeport, carte nationale d’identité, permis de conduire)
  • Justificatif de pension/retraite
  • Extrait de casier judiciaire – Attention procédure spéciale pour ce document. Lire ici.

Où et comment faire apostiller ses documents?

Dans un premier temps, il vous faut demander une photocopie certifiée confirme des documents à apostiller. En effet, l’apostille ne sera jamais délivrée sur un document original.

Les photocopies certifiées confirmes sont obtenues dans les mairies dans la plupart des cas.

Une fois muni de ces photocopies conformes, vous devrez vous rendre à la Cour d’Appel de votre département afin de recevoir ce précieux timbres sur chacun de vos documents.

Vous pouvez toutefois prendre contact avec la Cour d’Appel de votre département pour leur demander la procédure exacte d’obtention. Certains établissements ont défini des jours et heures auxquels vous pouvez vous présenter. Il arrive parfois que la Cour d’Appel vous demande d’envoyer un courrier, c’est pourquoi il est préférable de les contacter avant de vous déplacer.

Assurez-vous également que vous ne vous y prenez pas trop tôt. Les documents apostillés ne peuvent pas avoir plus de 6 mois. En général, 3 mois avant votre application de résidence sont largement suffisant pour obtenir les dits documents.


Procédure spéciale pour l’extrait de casier judiciaire:

  • Faire votre demande d’extrait de casier judiciaire sur le site du Ministère de la Justice en suivant ce lien.
  • Une fois reçu votre extrait, il faut l’envoyer à la Cour d’Appel de Rennes, seule cour d’appel compétente pour émettre l’apostille pour ce document.
  • Vous devrez joindre votre Demande d’apostille dûment remplie et signée.
    • L’adresse est la suivante:

  • N’oubliez pas de joindre une enveloppe timbrée à votre adresse pour le retour.

Voilà, vous savez tout sur l’apostille! N’hésitez pas à nous contacter pour tout autre renseignement. Une expatriation bien préparée est la clé de la réussite!

A très bientôt.

 

 

 

 

Obtenir son permis de conduire panaméen

Obtenir son permis de conduire panaméen

Une fois que vous avez franchi le cap de votre expatriation au Panama, il est temps de penser à Obtenir son permis de conduire panaméen!

En effet, la loi vous autorise à conduire avec votre permis français pendant 3 mois, mais au-delà de cette période, il faudra vous mettre en conformité avec les obligations locales.

Il n’est pas toujours facile de trouver les bonnes informations et il arrive souvent que des personnes se présentent à la Sertracen (organisme panaméen) avec un dossier incomplet.

Il y a quelques étapes obligatoires à passer pour ressortir avec le précieux sésame!

 

 


Je vous indique ci-dessous la marche à suivre pour réaliser cette démarche:

  • En premier lieu, vous devez faire votre demande de R.I.R. sur le site de l’Ambassade de France, lien que vous trouvez ici. Les explications fournies sur le site étant claires et complètes, je n’en rajoute pas!
  • Une fois le fameux R.I.R. reçu, l’Ambassade vous fera une photocopie certifiée conforme de votre permis de conduire et du R.I.R.
  • Il faut ensuite vous rendre au Ministerio de Relaciones Exteriores sur l’avenue Tumba Muerto, à Panama Ciudad pour faire certifier les documents remis par l’Ambassade de France. Attention toutefois, il arrive parfois que l’on vous demande à ce que les documents soient traduits par un traducteur officiel. Donc, ne prenez pas de risque et faites-le!
    • Mon conseil! Arrangez-vous pour arriver au Ministerio avant midi, sinon… on vous demandera de revenir le lendemain pour récupérer vos documents! 😤
  • Lorsque vous aurez fait votre demande de certification de documents au Ministerio, l’agent en charge vous remettra un bon et vous demandera d’aller faire un dépôt de quelques dollars à la banque qui se trouve au rez-de-chaussée. Car non, ils ne prennent pas d’argent directement sur place! Bienvenidos a Panama!!!
  • La prochaine étape est la prise de sang pour déterminer votre groupe sanguin! Au cas où vous auriez une carte de donneur de sang ou une carte de groupe sanguin, ne vous fatiguez pas à l’emmener car vous devrez de toutes façons vous soumettre à la prise de sang. (Des fois que votre groupe ait changé entre temps, il faut être sûr! 😀 ) Cette analyse de sang doit être faite dans un laboratoire agréé dont vous trouverez la liste ici.
  • Il faut ensuite vous munir des originaux et copies des documents suivants:
    • Passeport
    • Carnet de migration (votre carte de résident permanent ou votre cedula)
    • Permis de conduire français

Tous les documents doivent être en cours de validité.

  • Il ne vous reste plus qu’à choisir un bureau des permis de conduire près de chez vous (la liste se trouve ) et d’aller passer des examens visuels, auditifs,  théoriques et parfois pratiques 😱, payer $40 à la caisse (attention, vous devez ne pas avoir de dettes en souffrance avec l’organisme [contraventions par exemple], sinon vous ne pourrez pas recevoir votre permis).

Voilà, vous savez tout! Bon courage et soyez prudent! 😉

Le voyage de reconnaissance au Panama

Le voyage de reconnaissance au Panama

Le voyage de reconnaissance au Panama

Une expatriation réussie passe très souvent par un voyage de reconnaissance bien préparé. En effet, à moins que vous ne soyez retraité et sans attache, vous devrez vous assurer que vous choisissez bien votre point de chute.

Dans le cas d’une expatriation au Panama, il faut savoir que les distances parcourues par route se comptent en temps et non en kilomètres. Par exemple, la région de Coronado se trouve à environ 90 kilomètres de la capitale, Panama City. Il est extrêmement rare de pouvoir se rendre de Coronado au quartier des affaires de Panama en moins de 2 heures dans le meilleur des cas. Bien sûr, à 3 heures du matin, cela doit pouvoir se faire, mais le quartier des affaires est alors fermé! 😀

De même, si avez des enfants, à moins que vous ne soyez un fervent adepte de l’école à la maison, il faudra veiller à ne pas élire domicile trop loin des structures scolaires qui vous conviennent. Bien entendu, le Panama étant un pays en pleine expansion, il y a fort à parier que les écoles vont se multiplier afin de vous offrir plus de choix et partout, mais à l’heure actuelle, les options sont encore relativement minimes.

A supposer que vous deviez voyager régulièrement, il faut penser à ne pas s’installer trop loin au moins d’un aéroport local qui pourra vous emmener à Tocumen pour prendre votre vol international.

Pour ce qui est des infrastructures auxquelles nous sommes tellement habitués que nous n’y pensons plus, encore une fois, faites vos devoirs, car si vous êtes un freelancer par exemple, vous aurez besoin d’un accès internet constant et rapide… Et c’est là que le bat blesse! Il y a des maisons à 20 minutes de Coronado où vous devrez souscrire un accès satellitaires couteux et lent alors qu’à San Carlos, vous aurez un accès par le câble 10 fois plus rapide et 2 fois moins cher.

La plupart des archipels alentours est alimentée en électricité par des panneaux solaires et récupère les eaux de pluies pour le ravitaillement en eau courante. Cela peut être fun pour quelques mois, mais n’oubliez pas que cela pourrait toutefois être lassant à long terme.

Pour finir, un dernier exemple sur le thème des sorties et des loisirs. Si vous aimez les sorties cinéma, restaurants, shopping, théâtre, concert, etc, n’bouliez pas que cela pourrait vous manquer si vous vous éloignez trop des grandes agglomérations.

Quelles que soient les raisons qui vous poussent à envisager une expatriation, pensez à bien préparer ce nouveau départ. Le Panama est un pays idyllique pour qui est prêt à faire des compromis sur ce confort européen que nous tenons pour acquis mails il peut vite tourner au cauchemar pour les non préparés. Comme toujours, tout est question de critères personnels et il est impératif à mon sens d’étudier les points sur lesquels on peut transiger et ceux qui ne sont pas ouverts à négociation!

Nous pouvons vous assister dans votre process d’expatriation mais nous ne pouvons pas décider de ce qui est le meilleur pour vous. Faites toujours des recherches initiales et ne zappez pas le voyage de reconnaissance.

Soleil et mojitos ne sont pas toujours suffisants! Quoi que… 😀

Quelle banque choisir au Panama

Quelle banque choisir au Panama?

Lorsqu’on se décide pour une expatriation, la question de l’établissement bancaire se pose vite. Et parmi les différents choix, on a parfois bien des difficultés à savoir quelle banque choisir au Panama.

Dans le cas de la demande de résidence sous le visa pays amis, l’un des principaux critères est justement le compte bancaire et il arrive parfois qu’une simple formalité telle qu’une ouverture de compte se révèle être un véritable parcours du combattant.

Il existe une grande variété de banques au Panama et il n’est pas toujours évident de faire un choix.

Basé sur notre expérience personnelle et en mission d’accompagnement, nous avons sélectionné plusieurs banques qui jusque là nous ont apporté entière satisfaction.

Scotia Bank

Vous pouvez retrouver les informations générales sur la banque ici.

Les points positifs:

  • Service personnalisé
  • Ouverture de compte facile
  • Rapide
  • Réactivité et professionnalisme
  • Banque en ligne
  • Mise à disposition de carte de débit immédiatement (et vous pouvez choisir votre code!)

Les points négatifs

  • Peu d’agences en dehors de la capitale

Global Bank

Pour les informations générales, cliquez .

Les points positifs:

  • Service personnalisé
  • Ouverture de compte relativement facile
  • Réactivité et professionnalisme
  • Banque en ligne

Les points négatifs

  • Pas de lettre de recommandation avant 6 mois d’ancienneté.

Multibank

Pour les infos, c’est ici.

Les points positifs:

  • Service personnalisé
  • Agences un peu partout dans le pays
  • Carte de débit émise immédiatement à l’ouverture
  • Banque en ligne

Les points négatifs

  • Ouverture longue et compliquée
  • Frais de tenue de compte

Il existe beaucoup d’autres banques (Banco General, Banco Nacional, Banistmo, Banesco, BAC, Azteca par exemple), mais n’ayant jamais eu aucune relation avec celles-ci, je ne peux vous donner un avis de fonctionnement.

Parmi les 3 citées plus haut, ma préférence va à Scotia pour la facilité d’ouverture et la réactivité.

Si vous souhaitez un accompagnement personnalisé, n’hésitez pas à nous contacter par email afin que nous puissions étudier votre projet et vous conseiller au mieux.

 

A très bientôt par ici 😉

 

Vivre dans un quartier d’expats: le pour et le contre

Vivre dans un quartier d’expats: le pour et le contre

Différentes raisons nous poussent à l’expatriation. Certains d’entre nous ne veulent pas se déconnecter de leur culture d’origine et décident donc de vivre dans des quartiers d’expatriés.

Comme toujours, les avis divergent!

Vivre dans un quartier d’expats:

le pour et le contre

C’est toujours un choix personnel et il n’est pas toujours aisé de prendre une décision. C’est pourquoi, il est toujours recommandé de ne pas se précipiter sur de l’acquisition immobilière, à moins que ce ne soit dans le cadre d’un investissement. Dans ce cas, le calcul n’est pas le même et il est certainement plus judicieux d’acheter dans un quartier d’expats pour faciliter la revente ou la location.

Dans le cadre de votre expatriation, je partage avec vous notre expérience personnelle, ayant vécu dans un quartier d’expats initialement.

Lorsque nous sommes arrivés en provenance des Etats-Unis et n’ayant pas encore réellement l’expérience de vivre au Panama, nous avons loué une maison pendant 6 mois dans la communauté de Coronado. Nous nous sommes ensuite éloignés et avons loué un appartement dans une communauté plus panaméenne, Punta Barco. Pour finir, nous avons construit notre CasaManou à Las Uvas et, bien que nos voisins directs soient encore des expats, le quartier est majoritairement panaméen.

Par expérience,

Les pour:

  • Pas de problème de langue, pour peu que vous parliez un peu anglais. Il y a quelques français, quelques québécois, donc vous avez encore la possibilité d’échanger dans voter langue d’origine.
  • Les commerces auxquels nous sommes habitués sont à proximité.
  • Hôpitaux, cliniques, cabinets médicaux et dentaires très proches.
  • Un large choix de restaurants, quelques bars.
  • Des activités pour les petits et les grands (gym, danse, yoga, etc)
  • Des évènements hebdomadaires où se retrouvent les expats (concerts, Rotary Club, etc).

Les contre:

  • Vous ne pouvez aller nulle part sans tomber sur l’un de vos voisins.
  • Vous n’avez pas vraiment l’occasion de parler espagnol!
  • Vous n’avez pas vraiment l’impression de vivre au Panama.
  • Les prix des bars et restaurants sont majorés de manière significative.
  • Les employés de ces établissements ne sont pas toujours très aimables…
  • Les interactions avec les panaméens sont limitées.

En conclusion, et cela n’engage que moi ( 🙂 ), je ne vois pas l’intérêt de traverser la moitié du monde pour se retrouver dans notre petite routine, celle-là même que nous ne supportions plus et qui nous a poussé au départ…

Profitez au maximum de votre expatriation, pour vous et pour vos enfants. L’enrichissement culturel est inestimable!

Hasta Pronto Amigos!

Les étapes d'une expatriation réussie

Les étapes d’une expatriation réussie

Une expatriation non préparée peut vite tourner à la douche froide…

Pour vous éviter certaines mauvaises surprises, voici les étapes d’une expatriation réussie. Les principales étapes sont au nombre de 8, mais chacun d’entre nous ayant différentes attentes, il n’est pas exclu que vous trouviez des éléments à apporter.

  • 1 – Le voyage de reconnaissance

Ce premier pas est le plus important. Vous avez fait des recherches sur internet, certains de vos amis ou connaissances ont déjà franchi le pas et semblent s’accommoder parfaitement de leur nouvelle vie.

Mais, cela peut-il fonctionner pour vous aussi? De tout cœur je le souhaite, mais il faut éviter de sauter dans le vide sans parachute! Il est donc vivement recommandé de venir faire un voyage de repérage où vous aurez l’occasion de vous familiariser avec le climat, le rythme de vie, les différents aspects géographiques, les opportunités de travail et/ou de loisir, etc…

J’entend régulièrement des personnes qui disent “ce n’est pas comme à la maison” et cela me conforte dans l’idée que le Panama n’est pas pour tout le monde et que l’expatriation au Panama ou ailleurs nécessite de l’adaptation et parfois des sacrifices.

  • 2 – La mise par écrit de vos critères

Cette étape peut être réalisée partiellement avant le voyage de reconnaissance. En effet, si vous avez des enfants et que vous souhaitez les scolariser dans une école française ou internationale, il vous faudra sélectionner les villes qui offrent ce genre d’établissements.

De même, il faudra vous pencher sur la question de la proximité des plages, des montagnes, de la capitale, d’un aéroport, etc. Le Panama offre une grande diversité de paysages et de climats et il est judicieux de choisir l’endroit qui nous correspond le mieux en fonction de nos attentes.

Après avoir décidé de votre “coin de paradis”, il reste encore à résoudre la question du logement. Souhaitez-vous une maison, un appartement, dans un complexe immobilier, dans un quartier d’expats, ou plutôt profiter de la compagnie de voisins panaméens?

Ce ne sont que les exemples les plus basiques. Nous avons tous des critères différents et nous avons tous des facultés d’adaptation plus ou moins importantes.

A vos papier et crayon!

  • 3 – La budgétisation de l’opération

Bien évidemment, l’expatriation a un coût qu’il est indispensable de prendre en considération si on ne veut pas voir son rêve tué dans l’œuf. Les dépenses les plus importantes sont les suivantes:

Votre visa: Plusieurs types de visa sont à votre disposition pour votre immigration et ils sont relativement coûteux dépendant du nombre de membres de votre famille, du choix du visa, etc.

Votre déménagement: Vous avez différentes possibilités en matière de déménagement. Vous pouvez recommencer à zéro, ce qui implique que vous devrez ré-équiper votre nid de tout. Beaucoup d’appartements à la location sont meublés, cela peut vous permettre de commencer doucement 🙂 Ou alors, vous décidez que vous voulez emmener vos biens. Il vous faudra donc trouver un déménageur international et vous préparer à payer une facture assez importante que ce soit au niveau du transport ou au niveau des taxes d’importation.

La location de voiture: A moins que vous ne viviez à la capitale ou ne soyez un adepte des transports en commun, il faudra certainement que vous passiez pas la case “location de voiture” pour commencer. Dépendant du modèle que vous choisirez, il faut vous attendre à dépenser quelques $300 par semaine dans le meilleur des cas.

L’achat d’une voiture: Les véhicules d’occasion sont généralement plus chers au Panama qu’aux Etats-Unis par exemple (comptez environ 20% de plus). Je recommande généralement d’éviter les achats de véhicules neufs car la circulation est dense et parfois peu disciplinée. C’est dommage de faire une bosse sur son nouveau bolide en sortant de la concession!

Votre logement: Le logement est certainement et comme partout le plus gros poste à évaluer. En effet, vous devrez décider si vous voulez louer un bien ou acheter pour ne plus avoir de loyer à payer. En fonction de cela, plusieurs offres, des différentes localisations sont associées à des prix plus ou moins élevés. Les quartiers d’expats sont généralement beaucoup plus chers que ce soit à l’achat ou à la vente. Je recommande généralement de louer au moins 6 mois dans un premier temps.

La scolarisation de vos enfants: Tout comme le logement, la scolarisation, spécialement en école internationale, a vite fait de vous coûter un bras, voire les 2! Donc prenez bien vos renseignements avant votre arrivée pour ne pas déchanter à l’arrivée.

Dépendant de vos choix, d’autres éléments tels que la santé par exemple sont à prendre en compte.

  • 4 – Le financement de l’opération

Cette étape se réalise généralement au retour de votre voyage de reconnaissance. Vous avez normalement recueilli tous les renseignements dont vous avez besoin pour évaluer le montant dont vous devrez disposer à votre arrivée. Il vous reste à résoudre la question du financement.

A vos calculettes!

  • 5 – Votre activité une fois sur place

A moins que vous ne soyez des heureux retraités, il vous faudra une activité au Panama afin de vous fournir vos revenus. Plusieurs possibilités s’offrent à vous dans ce domaine. L’emploi dans une entreprise locale ou une multinationale ou la création d’entreprise par vous-mêmes.

Dans ce 2ème cas, n’oubliez pas que certaines professions sont réservées aux citoyens panaméens, donc validez bien que votre choix n’en fait pas partie.

  • 6 – La prise de contact

Lors de votre voyage de reconnaissance, vous aurez pris contact avec un certain nombre de professionnels qui vont vous assister avec votre expatriation.

L’avocat: va s’occuper de votre process d’immigration et vous assistera lorsque vous achèterez un bien immobilier.

L’agent immobilier: l’idéal est de trouver un bon agent immobilier à qui vous dévoilerez vos critères et qui vous aidera à trouver et prendre possession de votre nid.

L’agent de relocation: est le professionnel qui peut être votre intermédiaire dans toutes vos démarches. Il peut, soit vous mettre en contact avec d’autres professionnels, soit vous assister personnellement, ce qui vous permet de n’avoir qu’une seule personne intervenant dans vos échanges.

Les écoles: vous auront donné la liste des documents nécessaires pour l’inscription de vos têtes blondes, ainsi que les coûts de scolarisation.

Professeur ou école de language: Hé oui, le Panama n’est pas francophone! 😀 Vous aurez donc dans votre carnet d’adresse les coordonnées d’un professeur particulier ou d’une école de langues qui vous aidera à faire la transition en douceur.

L’interprète ou le traducteur: est le professionnel qui vous aide dans vos démarches quotidiennes en attendant que vous maitrisiez la langue de votre pays d’adoption.

Comme dans les cas précédents, ce sont des exemples courants des personnes à avoir en contact. Cette liste peut être différente en fonction des attentes de chacun.

  • 7 – La finalisation

C’est le moment de sortir votre check-list et de vérifier que vous avez tous les papiers demandés que ce soit pour l’immigration, l’ouverture de votre compte en banque, la scolarisation des enfants, etc.

Ces documents, ayant en général une durée limitée, doivent être vérifiés avant de sauter dans l’avion pour être sûr qu’il ne manque rien et que les dates d’émission laisse suffisamment de marge pour les délais administratifs.

  • 8 – Votre arrivée

Enfin, vous voici à l’aube de votre nouvelle aventure. L’idéal est d’organiser un transport privé à votre arrivée qui vous attendra et vous aidera avec vos bagages et vous conduira à votre destination. Si vous avez décidé de louer une voiture, assurez-vous que celle-ci est équipée du “panapass”, un système vous permettant d’emprunter les routes à péage. L’idéal est également de s’équiper d’une puce téléphonique locale à votre arrivée afin que vous puissiez utiliser un GPS. La circulation et les indications routières parfois inexistantes me font toujours pencher pour le transport privé à l’arrivée! En général, les heures de voyage ont raison de ma raison! 😀


N’hésitez pas à nous contacter par email pour une étude de votre projet.

Hasta Pronto Amigos!

CasaManou est à vendre

CasaManou est à vendre

Hola Amigos,

Une page se tourne, CasaManou est à vendre. A tous ceux qui se posent la question, non, nous ne quittons pas le Panama. Nous allons simplement un peu plus loin.

Nous sommes les cobayes pour une nouvelle technique de vente qui cartonne aux US et dans d’autres pays du monde. Vous pourrez en savoir plus ici.

De ce fait, une porte ouverte se tiendra à notre maison le weekend du 4 et 5 juin 2016 de 9h00 à 16h00.

Sachant qu’une vidéo est bien plus parlante que des tonnes de mots, je vous laisse le soin de vous faire une idée sur la propriété.

Au cas où vous seriez intéressés à participer aux enchères, vous pourrez obtenir un dossier complet d’information à Auctions@PanamaUpdate.com.